[Document] Transport sur la Loire d’une partie de la charpente de Chambord

[1532, 16 mai. — Tours ]

Marché passé devant Etienne Viau, notaire à Tours, entre Etienne Hubert et Jean Procteny, maîtres charpentiers, d’une part et Jean Morier, Robin Sicart et Heliot Queuloux, notonniers sur la Loire, d’autre part, pour prendre en charge le déplacement sur le fleuve depuis le port de Saint-Pierre-des-Corps jusqu’a celui de Saint-Dié au dessus de Blois, puis par charrettes de celui-ci jusques à destination, des pièces de charpenteries qu’ils ont réalisées pour un des pavillons carrés de Chambord.

A. Original. Minutes notariales de E. Viau. Registre de 250 p. en papier. Papier. Haut. : 340 ; Larg. 220 mm. Tours, Archives départementales d’Indre-et-Loire, 3E1/51, f° 55 et 55 v°..

[f° 55] Le jeudi XVIe jour de may l’an M Vc trente deux, en la court du roy notre sire a Tours en droit, par devant nous personnellement estably et deuement soubzmis, Estienne Hubert, dit Gaultier, maistre charpentier, demourant es forsbourgs dudit Tours, en la paroisse Saint-Estienne, tant pour luy en son propre et privé nom que pour au nom et soy faisant fort de Jehan de Procteny aussi maistre charpentier son gendre, d’une part, et de Jehan Morier, Robin Sicart, Heliot Queuloux, tous marchans noutonniers <pardessus> demourans a Rochecorbon d’aultre part, lesquels Jehan Morier, Robin Sicart et Herbert Queuloux, et chacun [d’eulx seul et pour le tout sans division de partie]a ont promis, promectent, doyvent, seront tenuz charegez en leurs challans sur la riviere de Loire au port du bout des forsbourgs dudit Tours en la paroisse Saint-Pierre-des-Corps, le bois et charpenterie <ainsi> d’un pavillon carré ainsi que lesdits Estienne Hubert et Jehan de Procteny l’ont <faic> taillee ou faict faire et tailler pres <Saint-Jehan-des-Choux en la> la chappelle Saint-Jehan-des-Choux, duquel lieu lesdits charpentiers le feront charroier, arriver audit port. Et icelle charpenterie [lesdits noutennyers]b voictureront ou feront voicturer, mener et conduire par ladite riviere de Loire en leursdits challans [bien seurement a leurs propres coustz et despens]c jusques au port de Saint-Dié (1) au dessus de Blois au lieu que lesdits charpentiers leurs monstreront ou feront monster. Et Illec deschairger ladite charpenterie, [toutes les pieces ainsi que lesdites leurs seront baillées]d en lieu aisé, convenable, et la charger en chareste pour mener a Chambort [pour l’ediffice du roy nostredit seigneur]e et le plus toust, bref que faire pourront sans chommer ne aultres chouses [f° 55 v°] faire pour le pris et somme de quatre vingts dix livres t. monnaie courante. Laquelle somme de IIIIxx l. t. ledit Estienne Hubert, tant pour luy que pour ledit Jehan de Procteny a promis, promect, doit et sera tenu paier ausdits noutonnyers avant que chairger, en chairgeant, voicturant et quandt ilz auront deschairgé par parties, ainsi qu’ilz en auront besoing par necessité. Et par deffault de tout faire et accomplir par chacune desdites parties tous coustz etc. A demander etc. Et quant a tout etc. Obligeant etc. Renoncant par especial lesdits noutonnyers au benefice de division. Fidem etc. Presens, Pierre Poitevyn couvreur, Jacques Abraham, clerc, <tesmoing etc.> et Gacian François maistre des oeuvres de massonneries, charpenteries et couvertures pour le roy notredit sire en Touraine. Tesmoing etc. Constat en gloze : par chascun d’eulx sont pour le tour sans division de partie lesdits noutonnyerz, bien et seurement a leurs propres coustz et despens, toutes les pieces ainsi quelles leur seront baillees pour l’ediffice du roy notre sire audit lieu.

E. Viau [paraphe]

Le XIXe jour des mois et an dessusdits ledit Estienne Hubert a baillé et paié content ausdits Heliot Queuloux et Robin Sicart, la somme de douze livres dix solz t. sur le contenu cy-dessus. Dont etc. Quictebt etc. Presens Jehan de Fontenay, notaire en court laye et Jacques Abraham, clerc tesmoings. E. Viau [paraphe]

Le XXVIe jour des mois et an dessusdits lesdits Morier et Sicart ont receu content dudit Estienne Hubert la somme de trente deux livres t. sur le contenu cy-dessus. Presens de Fontenay et Jehan de Berry, tesmoings. [paraphe]

Le VIIIe jour de juin ensuivant audit an lesdits Morier et Sicart ont confessé avoir receu dudit Estienne Hubert la somme de vingt livres t. sur le contenu cy-dessus. Presens Michau Grégoire, ouvrier en soie, et Martin Morier habitant paroisse de Nozillé (2) [paraphe].

[en marge, f°55 r° : ]

[1.] le XIXe jour dudit mois de juing en suivant audit an, lesdits Morier, Sicart et Queuloux ont confessé et confessent avoir eu et receu dudit Estienne Hubert la somme de dix-sept livres dix solz et sur le contenu cy-dessus dont en quictent etc. Présent Pierre Collasson, marchant, Jacques Abraham, clerc, tesmoing faict. E. Viau [paraphe]

[2.] Le mardy second jour de juillet ensuivant, audit an, lesdits Morier, Robin Secart ont confessé avoir eu et receu dudit Estienne Hubert la somme de huit livres faisant le reste et son parfait paiement de ladite somme de quatre vingt dix livres <[…]> pour les voictures et coustz cydessus. Dont etc. Quictent etc. Présens Jacques Abrahan et Philippes Foucault, clercs demeurants audit Tours. tesmoings etc. E. Viau [paraphe]


a Dans l’interligne supérieur. — b Dans l’interligne supérieur. — c Dans l’interligne supérieur.  — d Dans l’interligne supérieur.e Dans l’interligne supérieur.

(1) Saint-Dyé-sur-Loire, ch.-l. de commune, Dep. Loir-et-Cher, arr. Blois, canton de Chambord.

(2) Nouzilly, ch.-l. de commune, Dep. Indre-et-Loire, arr. Tours, cant. Chateau-Renault.

 Transcription / edition  : P.  Aquillon, D. Rivaud.

« De minute en minute » 1.0 : analyse des fonds

La version 1.0 de la base « De minute en minute », hébergée par les serveurs BVH, contient 10 226 entrées qui sont des analyses ou des transcriptions (partielles ou intégrales) d’actes dont la plupart sont en rapport avec la Touraine.

Le cadre chronologique couvert par cette base est large, puisque les documents les plus anciens remontent à 1462 (minutes du notaire tourangeau Desurloyre) alors que certaines entrées (1 %) analysent quelques actes notariés du XVIIIe siècle. Cette base couvre principalement les XVe et XVIe siècles, et de façon plus lacunaire le premier tiers du XVIIe. Plus de 50 % des entrées analysent des documents antérieurs à 1562 et encore 43 % concernent des pièces antérieures à 1510.

Ces documents sont principalement issus des minutes de notaires conservées aux archives départementales d’Indre-et-Loire, ainsi que plus exceptionnellement du Minutier central parisien (2% des actes analysés, en particulier des minutes Jean et Guillaume Cothereau entre 1445 et 1557, puis Charles Thouvenot au début du XVIIe siècle). La base contient de manière exhaustive l’analyse de l’ensemble des minutes de notaires conservées en Touraine avant 1500 (soit près de 36 % des entrées), puis des sondages et documents remarquables repérés dans les minutiers départementaux pour la période suivante.

Seules, après 1500, les études Foucher (1560-1562) et Bertrand (1576-1603) ont fait l’objet de dépouillements et d’analyses systématiques, elles offrent respectivement 660 et 2 862 entrées (soit près de 30  % des données). Enfin, la base contient quelques rares analyses de documents issus des séries G ou J des archives départementales d’Indre-et-Loire (en règle générale des minutes isolées ou des “grosses”).

Cet important travail de dépouillement et d’analyse est l’œuvre de Bernard Chevalier et Pierre Aquilon. La quasi totalité des documents n’a jamais fait l’objet d’une publication classique.

D. Rivaud

CESR, Tours.

Un lien : Minutes1.0

Vers « De minute en minute » 2.0

Le projet RENUMAR – De minute en minute 2.0 repose sur une base de données Access produite en 2003 par Sébastien Busson (ingénieur d’études, CESR, Tours). C’est cette première production qui est actuellement accessible depuis le portail des Bibliothèques Virtuelles Humanistes ( BVH) du CESR.

Cette base a été adaptée et importée vers une nouvelle base en MySQL afin de rendre consultables les données via un formulaire PHP développé par Cyril Masset, coordinateur du Pôle numérique et responsable du service Développement et interopérabilité de l’IRHT (projet Telma). Le formulaire servira d’outil de production, d’enrichissement et de contrôle du projet.

Les données seront exportées ensuite au format XML (en suivant la grammaire TEI ou Text Encoding Initiative).
Enfin, sous l’égide de la MSH – Val de Loire, ces fichiers seront adaptés à l’outil de publication XTF, qui est développé par la California Digital Library.
Un certain nombre d’ajustements ont déjà été effectués par Lauranne Bertrand dans le cadre de ses missions aux Bibliothèques Virtuelles Humanistes.

La concrétisation technique de ses transformations devraient aboutir à la mise en ligne avant décembre 2016 de la nouvelle base RENUMAR – De minute en minute 2.0. 

Jorge Fins – David Rivaud

RENUMAR – De minute en minute 2.0 – Le projet

Hébergée par les serveurs des Bibliothèques Virtuelles Humanistes (BVH) du Centre d’Études Supérieures de la Renaissance (CESR, Université François-Rabelais de Tours, UMR 7323), la base « De minute en minute » présente, depuis 2007, plus de 10 000 transcriptions et/ou descriptions d’actes notariés tourangeaux ou parisiens des XVe et XVIe siècles. Mais depuis sa création, les techniques de mise à disposition des sources numériques ont considérablement évolué et les attentes des chercheurs et du public averti sont plus nombreuses. C’est pourquoi ce travail demande aujourd’hui la mise en place d’une architecture numérique plus adaptée aux exigences de la recherche et de la valorisation patrimoniale.

Soutenu par la Région Centre – Val de Loire (dans le cadre d’un Appel à Projet Régional 2016-2019), le projet RENUMAR (REssources NUMériques pour l’édition des Archives de la Renaissance) a pour ambition d’élargir le champ documentaire de cette base (outre les actes notariés, on pourra y trouver des sources municipales, des documents épistolaires, etc.) et de créer un espace d’édition en ligne répondant aux exigences de l’édition scientifique.

Ce carnet accompagnera donc la mise en place de la nouvelle base de données, RENUMAR — De minute en minute 2.0 et ses évolutions. Il se consacrera à l’analyse des sources archivistiques de la Renaissance, mais aussi aux questions techniques et scientifiques liées à l’édition d’archives, comme enfin à la production de l’écrit à la Renaissance.